Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fangio
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...

Recherche

3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 10:58

Tony-Gallopin.jpg
3 Grands Tours, 20 000 kilomètres, 132 cols, 1 bouquin : voilà le bilan de mon incroyable saison 2014 !

A l'arrêt depuis deux bonnes semaines, je déambule tranquillement dans les rues de Barcelone l'esprit léger. J'ai fini cette saison tellement fatigué que mon organisme a besoin de se régénérer plus que d'accoutumée. Je me vois bien d'ailleurs en travers jusqu'à la fin de l'année...

Parallèlement, je dois recevoir prochainement un nouveau vélo. Le team m'envoie en effet son dernier BMC SLR01 équipé en Shimano Ultegra avec des roues Mavic R-Sys SLR. Un bike pour faire la guerre aux quatre coins de l'Europe ! Initialement, il était prévu pour Cadel Evans mais ce dernier prenant sa retraite début 2015, je récupère sa précieuse machine...

Les gens me demandent sinon depuis un mois ce que je vais faire après avoir couru Vuelta, Tour et Giro en 2014. J'ai bien évidemment mes idées mais il est encore un peu trop tôt pour en parler. J'en dirai certainement plus une fois que j'aurai récupéré ma nouvelle bicyclette...

Aussi, depuis que je fréquente la ragazza straordinaria, ma vie m'impose plus d'organisation et moins de freestyle. Par exemple, l'autre jour, j'étais à Benicàssim avec elle et Ghost Rider à la présentation de l'équipe Lotto-Belisol pour 2015. Entre deux pots belges, j'ai intercepté Tony Gallopin. On a parlé de Tours et de rien. Surtout de rien. Marion Rousse était à ses côtés. Telle la coiffeuse du Châtelet-en-Brie. J'aurai pu tenter une attaque osée à la Tony du côté d'Oyonnax mais la straordinaria m'en a dissuadé...

A la place, je me suis rabattu sur un gâteau aux stéroïdes préparé par ce bon vieux André Greipel. Tony aussi. Ce dernier m'a confié qu'il avait pris dix kilos à l'intersaison entre le mariage avec sa blondasse et les différentes soirées. Il faut dire que niveau fiesta, Benicàssim, ce n'est pas mal. J'y ai célébré un Perpignan–Castellón et une Vuelta a España cette année dans la folie la plus totale.

Bon allez, assez de conneries racontées, je te laisse. J'ai beau être un malade imaginaire comme Jo-Wilfried Tsonga, l'activité ne s'arrête jamais, dollars américains en espèce au bout de la jetée obligent !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fangio
commenter cet article

commentaires