Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fangio
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...

Recherche

10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 16:52

Domenech.jpeg

 

Désolé pour le manque de news de ces dernières semaines mais force est de constater qu'une vie de mec en couple n'a rien à voir avec celle que j'avais avant complètement dépravée...

Pour remettre un peu de folie dans le vase, j'ai décidé de revenir dans le milieu du football via mes célèbres contacts. Ce qu'il y a de bien dans ce sport quand tu reviens dix ans après aux affaires, c'est que tu retombes assez rapidement sur les mêmes escrocs. Tu retrouves donc assez vite tes repères...

J'ai donc retrouvé Raymond Domenech, sélectionneur de l'équipe de France entre 2004 et 2010. Oui, Raymond la Science, le footballeur viril, l'entraîneur sans titre, le féru de théâtre et d'astrologie, le mari et père d'Estelle Denis, le responsable de la grève historique de Knysna ou encore le smicard aux prud'hommes réclamant 3 millions d'euros à la FFF après la débâcle du Mondial 2010. En fin de compte, Raymond le football !

Reprenant moi-même un bon paquet de frics dans ce milieu d'escrocs, je n'en dirai pas plus pour le moment. Je tenais juste à saluer Tejay Croissot qui a eu le droit à sa statue dans son village de Thônes à côté d'Aimé Jacquet suite à sa performance sur le célèbre Embrunman. Je n'ai pour ma part rien performer depuis le Tour de France en dehors éventuellement d'Estelle Denis mais j'ai reçu également une distinction d'un ex-sélectionneur de l'équipe de France. Peut-être justement parce que j'ai fait rêver sa gamine ou sa meuf, je ne sais plus trop à vrai dire. Ghost Rider, grand amateur de théories modernes sur la relation père/fille, appréciera...

A part ça, pas grand chose. Je ne vais pas te parler de cet US Open de la loose qu'un certain vent marin a frappé de plein fouet cet été. Un nobody croate suspendu l'an passé pour usage de stimulants et qui s'impose cette année à New York en balayant tout sur son passage. Un truc de fou qui ferait presque passer Roger Federer pour un sparring-partner et Rafael Nadal pour un sportif propre. D'autant plus que le grand marin a déclaré cette quinzaine qu'il avait été victime d'une erreur de procédure en 2013 car il n'y a soit disant pas de dopage dans le tennis actuel. A ne pas voir respirer Novak Djokovic ou Andy Meuhray depuis trois ans entre chaque point me rassure maintenant...

Comment enfin ne pas parler de mon ami Alberto Contador en passe de remporter sa troisième Vuelta... en trois participations ? OK, sa supériorité génétique n'a jamais vraiment été mise en cause ces sept dernières années. Mais en 2014, Alberto fait nettement mieux qu'en 2008 et 2012 sur ses terres. Il est sur le point de remporter une Vuelta... préparée à l'hôpital suite à sa fracture du tibia sur le Tour de France il y a deux mois ! Avoue que le cyclisme est beau de l'autre côté des Pyrénées sous les ordres d'Eufemanio Fuentes. A quoi cela sert t-il donc de s'entraîner et de se transfuser si l'AICAR permet de trouver la forme même depuis son lit d'hôpital ? A rien mon pote. C'est pour ça que je ne pédale pas en vue de mon Giro d'Italia...

Assez de conneries racontées, je file à Roland-Garros pour un week-end explosif de Coupe Davis. Je ne m'interdis cependant pas un petit tour express au Palexpo de Genève samedi. A moins que je ne casse 200 kilomètres avec ma ragazza straordinaria à la place. Je lui ai promis un truc déjanté d'ici le départ de mon Tour d'Italie. Et cela pourrait bien être dès ce week-end sur Paris...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fangio
commenter cet article

commentaires