Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fangio
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...

Recherche

12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 20:22

Djokovic-au-Masters-2013.jpg

 

Après quatre matchs indigestes qui l'ont tout de même propulsé en finale du Masters pour la deuxième fois de sa carrière, Rafael Nadal a pris à Londres la branlée qu'il était venu chercher. La branlée qu'on attendait tous de voir... et c'est sans surprise Novak Djokovic qui lui a infligé ! Le serbe est définitivement le seul tennisman de la planète à pouvoir résister aux vamos forcés, aux pauses chrétiennes et à tous ces grattages de cul de ce Comanche en mousse dès lors qu'on l'enferme sous un toit bétonné. Le seul aussi à le démonter dans sa propre filière : la violence par la violence, les rallyes par les rallyes, l'oxygène par l'oxygène !

Constamment à l'intérieur du court, Nole a distribué en patron les parpaings et Rafa a fini par céder du fond des bâches. Le service en berne et les balles à mi-court de la momie ont grandement facilité la tâche du Djoker mais force est de constater que ce dernier est le grand bonhomme de cette fin de saison en indoor avec quatre titres consécutifs depuis l'US Open : Pékin, Shangaï, Paris et Londres ! Et il y a fort à parier que Master Djoko reprenne le leadership dès le printemps prochain au célèbre taureau de Manacor...

En attendant, il a encore deux bâtards de tchèques à dérouiller le week-end prochain à Belgrade pour offrir à son pays sa deuxième Coupe Davis de sa jeune histoire ! On ne préfère pas se souvenir de la première acquise il y a trois ans contre la bande à Forget mais celle-ci, on la souhaite de tout coeur pour la Serbie. Pas qu'on aime particulièrement ce peuple balkanique dénué de toute morale sportive, mais le Berdych et le Stepanek, avec leur face de rat et leur désinvolture maladive, méritent eux aussi leur branlée ! Pour cela, le Djoker devra composer sans l'aide de son fidèle lieutenant Viktor Troïcki, arrêté par la patrouille antidopage au printemps dernier en train de braquer un casino monégasque...

Les chargés dans le tennis, c'est un peu comme les élans de lucidité de notre Flamby hollandais ! On en attrape un au vol tous les quinze mois. Et souvent pas le plus en verve de tous... Viktor Troïcki mis au placard dans le tennis, c'est comme si Leonarda se faisait choper positive à la 4 fromages dans le triathlon ! Tout le monde s'en branle, même la fédération serbe puisque cette dernière a rappelé Janko Tipsarevic pour jouer les bouches-trous de service contre les tchèques. Comme Donatella envoie les cartes postales de sa jumelle à ses fans débiles depuis Maui...

Sinon moi, ça va. Je viens de passer le cap des 19 000 kilomètres de retour ce matin à Barcelone ! Je retrouve d'ailleurs Marcel Zamora tout à l'heure pour mater son film Living The Dream. Celui-ci fait un tabac en Catalogne depuis sa sortie, plus que la dernière vidéo de vacances de la pizzeria avrillaise ! Et le crack de Banyoles m'a promis de me présenter une ragazza straordinaria vendredi prochain. Le rendez-vous est fixé à 19 heures à la gare de Barceló Sants. J'ai deux heures pour faire mes preuves. Deux heures avant qu'elle n'embarque pour Madrid Chamartin. Marcel m'a dit que c'est le genre d'AVE qui ne passe qu'une fois dans sa vie. Raison de plus pour ne pas le rater...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fangio
commenter cet article

commentaires