Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fangio
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...

Recherche

21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 20:53

batards-au-brazil.jpg

 

Comme tu as pu le voir, notre équipe de France de football s'est qualifiée mardi à l'arrachée pour la Coupe du Monde 2014. Comme tu négocies une miétasse à cinq heures du matin en sortie de boîte. C'est-à-dire sans classe, ni talent ! Une soirée débutée dans le froid du Stade de France avec deux buts de retard suite au non-match de Kiev que je n'ai pu mater vendredi soir, trop occupé que j'étais à ce moment-là dans l'AVE Sants - Chamartin à négocier une chica guapa...

A défaut de talent, nos bâtards de bleus ont attaqué le match avec fougue et fracas. A vrai dire, c'est à peu près tout ce qu'ils ont à revendre par intermittence depuis six ans. Et pour renverser la vingtième équipe mondiale qu'est l'Ukraine, cela a suffi. On remerciera quand même l'arbitre qui a validé un but de notre racaille Karim hors-jeu d'un bon mètre et qui a sévèrement expulsé un enfant de Tchernonbyl au retour des vestiaires...

Mais ne nous leurrons pas comme nos médias populistes, TF1 et son burlesque Christian Jean-Pierre en tête : il n'y a pas eu d'exploit mardi soir au Stade de France ! On était en barrages de Coupe du Monde contre l'Ukraine qui est au football ce que Abdelhakim Dekhar est au terrorisme : une équipe de seconde zone rugueuse sur l'homme et dépourvue de stratégie...

Alors oui, on a remonté un handicap de deux buts en barrages du Mondial, ce que jamais aucune équipe européenne n'avait réussi à faire jusqu'à présent. Mais ne fanfaronnons pas pour autant, c'était juste les ukrainiens en face ! Un peu comme si je bandais à l'idée de rattraper Leonarda dans l'Izoard sur l'Embrunman après être sorti de l'eau une bonne demi-heure derrière elle...

Et n'oublions pas non plus que les footballeurs que nous avons momentanément applaudis mardi soir à St Denis restent les bâtards de Knysna. Ces mercenaires qui ne sont pas descendus du bus en Afrique du Sud il y a trois ans... et qui ont juste failli ne pas monter dans l'avion pour le Brésil en 2014 ! Ces imposteurs zélés toujours emmenés par cet attardé mental de Patrice Evra qui a encore ramené sa science le mois dernier dans la presse ou ce petit merdeux de Samir Nasri qui insulte les journalistes en toute impunité sur la pelouse comme dans les vestiaires...

Personnellement, j'attends de voir cette équipe-là au Brésil en juin prochain pour juger de son véritable niveau. Mais c'est vrai qu'avec ces bâtards présents à Rio l'été prochain, c'est déjà l'assurance de scandales en tout genre en marge de la compétition. Comment réagira notre Francky la routourne quand il verra toutes ces prostituées des favelas en faction devant sa résidence six étoiles ? Se montrera t-il plus agressif que devant le but en qualifications ?

Inutile de te préciser sinon que je ne ramènerai pas ma cagoule en Amérique du Sud dans sept mois. J'ai bien mieux à faire entre courir des Grands Tours et gravir des cols mythiques. Surtout depuis que j'ai attrapé une ragazza straordinaria dans le TGV Barcelone - Madrid comme je te le disais un peu plus haut... Je remercie d'ailleurs Marcel Zamora de m'avoir mis en relation avec cet avion de chasse détonnant qui parle cinq langues, fruit de ses multiples déplacements aux quatre coins de l'Europe ! Alors dans le train pour la capitale, j'ai juste tourné mon Living The Dream personnel. Et en la serrant fort contre moi, j'ai momentanément pensé à toutes ces crâneuses qui ont mouillées un jour en crampant Kaiser Bientz, ou en croyant le faire comme dernièrement cette gamine puérile de Leonarda...

Oui, désolé ma loute mais c'est mieux qu'on en reste là entre nous sous la couette. Sur le terrain, avec mon pote Marcel qui vient de passer chez l'ennemi à Peyrolles et ma novia qui court le marathon en trois heures, c'est évidemment une autre histoire ! Tu ne me croiras peut-être pas mais celle-ci m'a mis en tête de te doser la gueule sur l'Embrunman le 15 août prochain entre le Giro d'Italia et la Vuelta a España. Elle m'a même certifié que deux-trois cours de natation plus l'achat d'une bonne paire de baskets feraient l'affaire pour te coller une heure dans ton sport de prédilection que je n'ai jamais pratiqué... et que je ne pratiquerai plus jamais après ça !

J'avoue que je n'ai jamais kiffé ridiculiser une gonzesse qui fait du sport car sa motivation au départ est plus que louable. Mais toi et ton ego de championne surcotée qui ne passe pas entre les sas des aires de transition, c'est autre chose ! Donc je vais faire ça pour ton bien ma loute. Pour que tu prennes enfin conscience que tu n'es pas cette fille exceptionnelle que les journaleux tentent de décrire ! En espérant bien sûr que te faire laminer par un gars qui ne sait pas nager et à peine courir te permettra d'ouvrir les yeux sur ton réel niveau. Celui d'une fille ordinaire qui carbure comme les autres à la pizza...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fangio
commenter cet article

commentaires