Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fangio
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...

Recherche

7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 18:06

Bartoli-Wimbledon-Final.jpg

 

En direct de Font Romeu avec l’incroyable Kilian Jornet. Le champion de l’ultra n’a rien trouvé de mieux que de créer son propre trail dans sa ville d’adoption. La Kilian’s Clasic, disputée du 5 au 7 juillet cette année, a fait mal aux jambes. Et Kilian a de nouveau fait son show hier en atomisant le 45 kilomètres sur ses chemins d’entraînement. La Jornetmania étant omniprésente ici, je te promets de lui consacrer un article très prochainement à sa gloire et ses futurs défis…

Pendant ce temps-là, une autre course se déroulait du côté d’Ax-les-Thermes par 35 degrés à l’ombre. Une course de mutants dénommée Tour de France. Christopher Froome y a écrasé la course façon Lance Armstrong des grandes années. En faisant rouler ses boys dans Pailhères. En attaquant à plus de 450 watts dans Bonascre. Le résultat au sommet est sidérant puisque les meilleures chaudières espagnoles ont toutes été repoussées à plus d’une minute en seulement sept bornes d’ascension. Le kenyan blanc a tellement écrasé les pédales hier qu’il semble déjà avoir gagné le Tour. Sa plus grande chance de le perdre serait dorénavant le contrôle antidopage qui tourne mal. Mais on peut faire confiance aux médecins de la Sky experts en AICAR micro-dosée pour faire passer leur cobaye favori à travers les mailles du filet…

En parlant de filet, Marion Bartoli n’est pas passée à travers hier en finale de Wimbledon. Je sais que cela peut paraître irréel mais la boulangère de Retournac l’a fait ! A Londres, elle n’a pas battu la moindre top 10, symbole d’un tennis féminin au plus mal qui se cherche désespéramment une patronne depuis la fin des années 2000. Car ne soyons pas chauvins pour une fois, quelle contrepublicité qu’une victoire de Marion en Majeur ! Une technique affligeante, un coup droit à deux mains hideux, une attitude sur le court ridicule, un gourou de père inquiétant en tribunes… regarder un match de la française reste une sacrée punition pour tout amateur de beau jeu ! Malgré son physique ingrat et son QI limité, Marion avait plus de chance de devenir top model ou érudit littéraire que reine de Wimbledon. Elle a pourtant gagné là où personne ne l'attendait…

J’ai une grosse pensée ce soir sinon pour Sabine Lisicki que j’avais rencontrée il y a un an et demi à Paris-Coubertin. La gamine de Troisdorf, qui disputait à Londres sa première finale en Grand Chelem, est complètement passée à côté après avoir pourtant sorti Serena Williams, Kaia Kanepi et Agnieszka Radwanska aux tours précédents. J’aurai bien évidemment préféré qu’elle gagne. Pour elle, pour la beauté du tennis et pour… moi ! Je l’aurai invité sur une île paradisiaque pour célébrer cette victoire historique. Je me voyais d’ailleurs déjà la demander en mariage dans l’euphorie générale. C’était sans compter sur les boulangeries Bartoli…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fangio
commenter cet article

commentaires