Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fangio
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...

Recherche

26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 16:04

Santiago-Compostela_TINIMA20130724_1255_5.jpg

 

Après les excès de vitesse aicarisés de Rafael Nadal, Alberto Contador et Fernando Alonso depuis une décennie, l'Espagne s'est trouvée un nouveau cascadeur depuis hier soir en la personne de Francisco José Garzon. Ce dernier a tenté de prendre un virage à 190 km/h au lieu de 80 à l'entrée de Santiago de Compostela. Si ces trois illustres compatriotes étaient passés sans encombre sur leurs bécanes respectives, il n'en a rien été pour Francisco. Son Alvia est parti dans le décor sans sommation. Résultat : 78 morts et 180 blessés ! Ghost Rider, expert en délinquance à haute vitesse était l'invité ce midi de BFM-TV pour éclaircir les circonstances de ce drame national pour les bouffeurs de tapas. Voici donc pour toi en exclusivité l'interview qu'il a donné à ces blaireaux de la TNT...

BFM : Merci Ghost Rider d'être avec nous sur ce plateau pour tenter de comprendre la tragédie ferroviaire de St Jacques de Compostelle. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
GR : Bonjour à tous. Je suis un enfant bordélique de 29 ans qui terrorise les routes et les rails d'Europe depuis une dizaine d'années. J'ai grandi à la dure en Scandinavie entre les ours et les baleines. J'ai eu mon baccalauréat délinquance spécialité haute vitesse avec mention bien à l'âge de 15 ans. Je reviens d'ailleurs à l'instant d'un roadtrip épique en GSX-R 1000. Hier à la même heure, j'étais à Vaasa avec une ravissante chienneco...

BFM : OK. Comment peut-on en arriver à un tel accident meurtrier en Espagne ?
GR : Une tragédie pareille s'explique facilement. Comment peut-on poster régulièrement sur facebook des photos et vidéos de ses exploits ferroviaires sans être licencié par sa propre entreprise ? A titre de comparaison, si j'ai toujours échappé à la justice, c'est bien parce que je faisais de la délinquance liée à la haute vitesse en dehors de mon travail de gangster. Or il s'avère que ce señor Garzon exhibait ses performances sur la toile en toute impunité. En premier lieu, j'aurais pensé qu'il était testeur pour la RENFE. Pour voir jusqu'où le matériel pouvait aller sans dérailler...

BFM : Il s'avère que non...
GR : Oui, et c'est là que tout s'élucide. Qu'est-ce qui peut pousser un homme à rouler 110 km/h au-dessus de la vitesse autorisée avec un train ? L'absence de bécane ou de voiture de sport pour se défouler dans sa vie personnelle ? Possible car il dit ne pas en posséder. L'envie de passer pour une personne intéressante en se faisant mousser sur les réseaux sociaux pour sa folie ? Probable vu avec quel entrain il le faisait. Mais le vraie raison de tout cela selon moi, c'est la frustration sexuelle...

BFM : Dîtes-nous en un peu plus...
GR : Le señor Garzon avait 52 ans et la même tête de psychopathe que Christopher Walken. Il était divorcé de sa femme et n'avait pas de fille. Cette dernière ne pouvait donc pas lui offrir le plaisir que son ex-femme lui apportait étant jeune. Il n'était pas non plus inscrit au club des pédophiles. L'absence de sexe conjugué au manque de défouloir dans sa vie personnelle comme pousser une GSX-R 1000 à 350 km/h sur une autoroute allemande est clairement l'explication de ce carnage...

BFM : Vous êtes en train de nous dire que tous les conducteurs de trains espagnols divorcés, sans fille, non pédophile et sans moto sont potentiellement dangereux dans leur travail ?
GR : Absolument. C'est bien pour cela que l'Espagne a légalisé dès 2005 le mariage gay. C'est aussi pour cela que l'Espagne laisse des avions de chasse comme Alberto Contador monter à plus de 20 km/h des cols comme l'Angliru. De plus, il n'y a rien à faire de l'autre côté des Pyrénées. Le taux de chômage y est hallucinant. Les filles sont grosses avec tout le saucisson qu'elles s'envoient. Les gens se font royalement chier en dehors de la plage et de la discothèque. Tout ça pousse au pétage de câbles...

BFM : Vous n'avez jamais eu envie vous-même de pousser un ICE à 190 km/h sur une portion limitée à 80 ?
GR : Des rares ICE que j'ai dérobés pour rentrer chez moi, je dirai non car ma bécane et ma kalashe me suffisent pour me défouler ! Sur la route, tout le monde sait que les limitations sont débiles et mises en place pour faire du fric. Sur les rails, ce n'est pas pareil. Quand la voie est limitée à 80 km/h, elle est étudiée pour résister à un passage à 15 km/h seulement au-dessus. Pas 110 km/h...

BFM : Pensez-vous que les conducteurs de la RENFE sont avertis de tout cela ?
GR : Ecoutez, je dérobe un train tous les mois par commodité personnelle et je suis au courant. Comment de grands professionnels de la conduite, même limités intellectuellement par la prise de stupéfiants, pourraient-ils ne pas y être ? Le señor Garzon savait mais l'absence de boule l'a fait dérailler...

BFM : Dernière question. Pensez-vous que l'Espagne se relèvera t-elle d'une telle catastrophe ?
GR : Oui car les espagnols sont fiers et revanchards. Miguel Indurain est gravement malade, Abraham Olano positif à l'EPO mais Alejandro Valverde et Purito Rodriguez ont brillament pris le relais. Tant qu'il y aura des motos et de la drogue en Espagne, celle-ci aura un avenir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fangio
commenter cet article

commentaires