Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fangio
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...
  • Je m'appelle Fangio. Je suis un libre penseur, un vrai. J'ai ouvert ce blog pour partager mes émotions, mes peines, ma haine aussi. Petit journal laissé à la merci d'un parisien allumé aux amphets...

Recherche

20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 19:10

 

Brunette aux courbes avantageuses,
Tu incarnais en discrétion
Une forme d'élégance mystérieuse,
Entre froideur et tentation.

Ton regard marqué par la vie
Et ton âme à fleur de peau
Étaient autant d'analogies
A nos destins radicaux.

Je n'oublierai jamais ta stupéfaction
Lorsque tu découvris sur le Ventoux
Le coureur cycliste déchaîné en action
Mettant la montagne mythique à genoux.

Tu t'étais trompée pendant des années,
Dressant l'histoire avant l'heure,
Pensant que derrière l'enfant réservé
Ne se cachait qu'un loser.

Aux antipodes des autres personnes
M'ayant violemment sous-estimé,
Tu avais ce courage qui détonne
De m'avouer tendrement tes péchés.

Trop romanesque pour une française,
Trop entière pour une fille de Paris,
Tu étais une sorte d'antithèse
A celles que je haïssais ici.

Ravivant mes souvenirs de jeunesse,
J'aurais aimé t'embrasser
Un soir au Parc, une nuit à la Guinness,
Pour te confier mes secrets.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fangio
commenter cet article

commentaires